En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies qui nous permettent de réaliser des statistiques de visites.

Résultats du premier semestre 2017 : Europcar enregistre une forte croissance de son chiffre d’affaires, accélère sa transformation et effectue plusieurs acquisitions importantes dont Buchbinder et Goldcar

26/07

Résultats du premier semestre 2017 : Europcar enregistre une forte croissance de son chiffre d’affaires, accélère sa transformation et effectue plusieurs acquisitions importantes dont Buchbinder et Goldcar

  • Chiffre d’affaires de 1 028 millions d’euros, en hausse de 10,1 % à taux de change constants avec une croissance organique de 4,6 %
  • Corporate EBITDA Ajusté de 56 millions d’euros, en hausse de 2,7 % à taux de change constants
  • Flux de trésorerie d’exploitation disponible Corporate de 90 millions d’euros, en hausse de 10,6%
  • Perte nette de 27 millions d’euros en raison d’une charge exceptionnelle due à des coûts de restructuration ainsi que des coûts de transformation et d’acquisitions
  • Europcar accélère le rythme et l’ampleur des acquisitions
  • Europcar confirme ses objectifs financiers pour 2017

Saint-Quentin-en-Yvelines, 26 juillet 2017 – Europcar (Euronext Paris : EUCAR) a annoncé aujourd’hui ses résultats pour le premier semestre 2017.

Caroline Parot, Présidente du Directoire d’Europcar Groupe, a déclaré :

 « Au cours du premiers semestre 2017, nous avons enregistré de solides résultats opérationnels et financiers  avec une bonne performance opérationnelle dans tous nos pays corporate ainsi que dans nos trois principales Business Units. Cela s’est traduit pour le Groupe par une forte croissance à deux chiffres à la fois du chiffre d’affaires et du flux de trésorerie d’exploitation disponible corporate. Au cours du premier semestre, Europcar a également accéléré sa dynamique d’acquisition et a maintenant réalisé la majeure partie de son Ambition 2020 en termes d’acquisitions.

Après Buchbinder et Goldcar, deux acquisitions importantes faites respectivement en mai et en juin,  nous sommes impatients d’accueillir dans le Groupe Europcar leurs équipes de direction expérimentée bénéficiant d’un excellent savoir-faire et de très bonnes performances antérieures dans le segment low-cost. L’intégration de ces deux entreprises dans le Groupe Europcar créera non seulement un acteur majeur dans le segment low-cost, mais devrait aussi générer des synergies significatives en termes de coûts et de revenus pour le Groupe dans son ensemble. Ces opérations, qui changent la donne et vont véritablement transformer le Groupe, confirment également le rôle majeur que nous voulons jouer dans la consolidation de notre secteur en Europe.

 Après la finalisation de ces deux acquisitions majeures, attendue au second semestre 2017, nous entendons travailler à leur intégration et à réaliser les synergies escomptées, tout en continuant à travailler sur la digitalisation de notre parcours clients, le développement de notre présence géographique et la poursuite de notre excellence opérationnelle.

 Ce premier semestre 2017 restera pour nous un semestre de progrès significatifs vers la réalisation de notre plan stratégique ambitieux pour 2020 et nous sommes  convaincus de pouvoir atteindre notre ambition d’au moins 3 milliards d’euros de chiffre d’affaires annuel et d’une marge de Corporate EBITDA ajustée, au niveau du Groupe, d’au moins 14 %, hors nouvelle mobilité, d’ici la fin de 2020. »

 

 

Principaux aspects opérationnels du premier semestre 2017

L’activité du Groupe dans le segment loisirs, comptant pour 54 % du chiffre d’affaires de location au premier semestre 2017, a été le principal moteur de croissance pour le Groupe qui a bénéficié d’une bonne gestion du yield management et d’une forte performance. La division « Vans & Trucks » du Groupe et, plus encore, la division low-cost du Groupe ont enregistré une croissance importante dans l’ensemble de nos pays corporate ainsi que nos franchisés. 

Le Groupe a continué de mettre l’accent sur l’amélioration de son service clients grâce à des programmes dédiés tels que Customer First et Air Force One (actuellement axés sur les 40 principales agences d’aéroport du Groupe). Ces efforts ont permis au Groupe d’améliorer sensiblement son Net Promoter Score (NPS), qui a augmenté de 4,3 points au cours des douze derniers mois. Le NPS du Groupe a atteint 54,0 points en juin 2017 contre 49,7 points en juin 2016.  

Au premier semestre 2017, le Groupe a continué de progresser sur deux de ses principaux paramètres opérationnels : utilisation de la flotte et coût unitaire de la flotte. Le Groupe a réalisé une bonne performance en termes d’utilisation financière de la flotte, avec une augmentation de 80 points de base au premier semestre 2017 pour atteindre 76,3 % contre 75,5 % au premier semestre 2016. Le Groupe a également continué de maîtriser le coût de la flotte par unité, par mois, en baisse de 1,8 % au premier semestre 2017 à 241 euros contre 245 euros au premier semestre 2016 à taux de change constants.

Le 31 mai, le Groupe Europcar et Easyjet ont annoncé une prolongation de deux ans de leur partenariat en place depuis 13 ans. Lancé en 2003, ce partenariat a permis à des millions de clients de louer une voiture chez Europcar via EasyJet et de bénéficier de tarifs exclusifs sur les services de location, notamment de la garantie du prix le plus bas et d’un excellent service dans l’ensemble des 31 pays de destination de la compagnie aérienne.

 

Points saillants des résultats financiers du premier semestre 2017

  

Chiffre d’affaires

 Le Groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 1 028 millions d’euros au premier semestre 2017, en hausse de 10,1 % à taux de change constants par rapport au premier semestre 2016. Sur une base organique, c’est-à-dire à taux de change et périmètre constants, essence exclue, le chiffre d’affaires du Groupe a progressé de 4,6 %. Au deuxième trimestre, la croissance du chiffre d’affaires du Groupe a atteint 13,7 % et 6,6 % sur une base organique.

Cette augmentation importante du chiffre d’affaires est le résultat d’une croissance positive réalisée sur tous les principaux marchés du Groupe et dans l’ensemble de ses trois principales Business Unit, la Business Unit Cars ayant augmenté de 7,7 %, Vans & Trucks de 9,7 % et Low-cost, d’un impressionnant  80 %.

Le nombre de jours de location s’est établi à 30 millions au premier semestre 2017, en hausse de 12,2 % par rapport au premier semestre 2016. Cette augmentation des jours de location s’est répartie dans toutes les Business Units clés : Cars de 8,2%, Vans & Trucks de 14 % et Low-cost de 64 %. En revanche, le chiffre d’affaires par jour de location a diminué de 2,0 % à l’échelle du Groupe, principalement en raison d’une baisse de 4,1 % au sein de la Business Unit Vans & Trucks, qui s’explique par un choix stratégique de privilégier le taux d’utilisation et la durée de location. Le chiffre d’affaires par jour de location a légèrement diminué de 0,5 % dans la Business Unit Cars et a progressé de 9,7 % dans la Business Unit Low-cost.

 

Corporate EBITDA Ajusté[1]

 Au premier semestre 2017, le Corporate EBITDA Ajusté a progressé de 2,7 % à taux de change constants pour s’établir à 56,4 millions d’euros contre 54,7 millions d’euros au premier semestre 2016. Pour le Groupe, la marge du Corporate EBITDA Ajusté a diminué de 30 points de base, passant à 5,5 % au premier semestre 2017, en raison de l’augmentation des coûts de réseaux et des coûts d’exploitation variables. Ces deux lignes de coûts sont influencées par l’augmentation du périmètre du Groupe suite aux acquisitions faites par le Groupe (Locaroise, Irlande, Danemark et Ubeeqo) au cours des douze derniers mois ainsi que par l’augmentation des tarifs d’aéroports en Espagne.

Exception faite de l’impact la Business Unit Nouvelle Mobilité du Groupe, le Corporate EBITDA Ajusté a augmenté de 9,8 % à taux de change constants, passant à 60,3 millions d’euros au premier semestre 2017, et la marge du Corporate EBITDA Ajusté, chiffrée à 5,9 % a augmenté de dix points de base par rapport au niveau atteint au cours du premier semestre 2016. 

 

Flux de Trésorerie d’Exploitation Disponible Corporate

 Au premier semestre 2017, le Flux de Trésorerie d’Exploitation Disponible Corporate a augmenté de 10,6 % à taux de change constants, passant à 90 millions d’euros contre 82 millions d’euros au premier semestre 2016. Cette augmentation tient à une meilleure performance en termes de variation de besoin en fonds de roulement sur les éléments hors-flotte par rapport l’année précédente.

La génération d’un solide Flux de Trésorerie Disponible a permis au Groupe d’assurer un fort taux de conversion du flux de trésorerie d’exploitation disponible de 65 %. [2]  

  

Résultat opérationnel 

 Le résultat opérationnel du premier semestre 2017 s’élève à 31,8 millions d’euros, en baisse par rapport au 71,9 millions d’euros atteints au cours du premier semestre 2016, principalement en raison d’éléments non récurrents.

 

Coûts de financement nets 

 Les coûts de financement nets selon les IFRS se sont élevés à une charge nette de 58,0 millions d’euros au premier semestre 2017, en hausse de 5,3% par rapport à une charge nette de 55,1 millions d’euros au premier semestre 2016. La principale raison est l’effet total de l’augmentation de la souche obligataire corporate du Groupe, émise en juin 2016, pour un montant de 125 millions d’euros.  

 

Bénéfice net

 Au premier semestre 2017, le Groupe a réalisé une perte nette de 27,0 millions d’euros contre un bénéfice net de 2,8 millions d’euros au premier semestre 2016. Cette perte s’explique par l’impact d’une charge exceptionnelle de 39 millions d’euros liée à des dépenses non-récurrentes relatives à un programme de réduction d’effectifs au siège d’Europcar Allemagne, à une augmentation des frais de consulting visant à accélérer la transformation du Groupe, et à des frais de transactions suite aux récentes acquisitions.   

 

Dette nette

 La dette corporate nette a continué de diminuer passant à 104 millions d’euros au 30 juin 2017 (contre 200 millions d’euros au 30 juin 2016) en raison de la génération d’un solide flux de trésorerie disponible du Groupe et de sa récente augmentation de capital en juin.

Le Groupe a versé 59 millions d’euros en dividendes et a dépensé 117 millions d’euros au titre des acquisitions et des investissements stratégiques effectués au cours des douze derniers mois. 

La dette nette de la flotte était de 4 037 millions d’euros au 30 juin 2017 contre 3 555 millions d’euros au 30 juin 2016. Cette augmentation reflète le nombre plus élevé de véhicules dans la flotte afin de soutenir la croissance des opérations du Groupe et l’évolution de la composition de la flotte.

 

 

Objectifs financiers 2017

En 2017, le Groupe Europcar prévoit d’atteindre les quatre objectifs financiers suivants par rapport à 2016 :

– Accélérer la croissance du chiffre d’affaire organique au-dessus de 3 %

– Augmenter la marge de Corporate EBITDA Ajusté (Hors Business Unit Nouvelle Mobilité), au-dessus de  11,8 %

– Un taux de conversion des flux de trésorerie d’exploitation disponibles (corporate) supérieur à 50 %

– Un ratio de distribution des dividendes supérieur à 30 %

Le Groupe réitère ses quatre objectifs financiers pour l’année 2017 et confirme que 2017 sera une année de progrès significatif vers la réalisation de l’ambition 2020 du Groupe, soit un chiffre d’affaires de 3 milliards d’euros et une marge de Corporate EBITDA de 14 % (hors la division Nouvelle Mobilité). 

Événements financiers

Le 21 juin 2017, le Groupe a annoncé qu’il avait finalisé avec succès son augmentation de capital grâce à un placement privé d’actions auprès d’investisseurs institutionnels au prix de 12 euros par action pour un total de près de 175 millions d’euros, soit environ 10 % des actions ordinaires du Groupe Europcar avant l’augmentation de capital.

Le 13 juillet 2017, le Groupe a signé une nouvelle Facilité de Crédit Renouvelable (FCR) garantie de 500 millions d’euros avec un groupe diversifié de banques internationales. Cette facilité, qui a remplacé la Facilité de Crédit Renouvelable de premier rang de 350 millions d’euros existante, arrivera à échéance en juin 2022. Le Groupe a optimisé le coût de financement de cette nouvelle FCR par une réduction de 25 pb de la marge applicable. L’augmentation de 150 millions d’euros du montant nominal permettra au Groupe de soutenir son Ambition 2020 et les besoins croissants de financement qui en découlent.

Le 13 juillet 2017, le Groupe a également signé avec un groupe de banques internationales une Facilité de Crédit-Relais de 1 040 millions d’euros pour acquérir Goldcar, refinancer ses dettes existantes et financer sa flotte. Cette facilité, qui comprend deux tranches, a une échéance de 12 mois et peut être prolongée pour une ou deux période(s) supplémentaire(s) de 6 mois selon la tranche. Europcar devrait refinancer à l’avenir cette Facilité de Crédit-Relais grâce à une combinaison de mesures consistant à émettre des obligations et à mettre en œuvre des financements de flottes spécifiques.

Acquisitions

Le 17 février 2017, le Groupe Europcar a annoncé l’acquisition de la participation minoritaire restante de 24 % dans Ubeeqo détenue par les fondateurs de la société. Par conséquent, le Groupe Europcar est maintenant le propriétaire exclusif d’Ubeeqo.

Après l’acquisition de deux de ses franchisés en 2016, Locaroise en France et son franchisé irlandais, le Groupe Europcar a également annoncé l’acquisition de son franchisé danois en mai 2017 et exerce maintenant son activité dans 11 pays corporate.

Le 24 mai 2017, le Groupe Europcar a annoncé la signature d’un accord visant à acquérir Buchbinder, l’une des plus importantes sociétés de location de voitures en Allemagne et en Autriche. L’Allemagne est le plus grand pays du Groupe Europcar en termes de chiffre d’affaires et, en acquérant Buchbinder, le Groupe entend renforcer sensiblement son implantation dans le segment low-cost et devenir le leader sur le marché local Vans & Trucks.

Le 13 juin 2017, Europcar a annoncé un investissement minoritaire de 20 %, par l’intermédiaire de son Lab (entité dédiée à l’innovation), dans SnappCar, le deuxième plus grand acteur international de location de véhicules entre particuliers en Europe.

Cet investissement est parfaitement en ligne avec l’ambition du Groupe de devenir un leader mondial des solutions de mobilité, en offrant une alternative efficace à la possession d’un véhicule et ce grâce à un vaste portefeuille de solutions abordables conçues pour répondre à chaque besoin. Il permet à SnappCar d’amener la location de véhicules entre particuliers dans sa prochaine phase de développement en Europe.

Le 19 juin 2017, Europcar a annoncé avoir signé un accord avec Investindustrial en vue d’acquérir Goldcar, la plus importante société de location de véhicules low-cost en Europe. Grâce à cette acquisition stratégique, le Groupe Europcar se positionne au croisement de trois moteurs de croissance importants — la région méditerranéenne, le segment loisirs et le segment low-cost — pour devenir un acteur majeur du segment low-cost européen en plein essor. L’acquisition de Goldcar sera créatrice de valeur pour le Groupe Europcar. Elle vient renforcer les compétences et le savoir-faire du Groupe sur le low-cost, ce qui devrait améliorer significativement les perspectives de croissance de sa Business Unit low-cost.

Les acquisitions de Buchbinder et Goldcar restent soumises à des conditions suspensives usuelles, y compris l’approbation des autorités de la concurrence, et devraient être réalisées au cours du second semestre 2017.

 

Procédures

Le 23 juin 2017, les services d’inspection des pratiques commerciales de la ville de Leicester (Trading Standards Services) ont ouvert une enquête sur les frais de réparation prélevés par Europcar UK. Le Groupe Europcar a lancé une enquête interne minutieuse et Europcar UK collabore totalement avec les autorités chargées de l’investigation.

A ce stade très préliminaire de la procédure, Europcar a décidé de constituer une provision d’un montant de 44 millions d’euros dans les comptes arrêtés au 30 juin 2017.

Europcar communiquera en temps voulu sur l’évolution des développements.

Le 27 février 2017, l’Autorité de la Concurrence a rendu une décision de non-lieu à l’issue d’une procédure menée dans le secteur de la location de voitures. Cette décision n’ayant fait l’objet d’aucune procédure d’appel, le Groupe Europcar a décidé de reprendre la provision passée dans ses comptes 2015 d’un montant de 45 millions d’euros dans les comptes arrêtés au 30 juin 2017.

[1] Le Corporate EBITDA Ajusté est défini comme le résultat opérationnel courant avant dépréciation et amortissements non liés à la flotte et après déduction des intérêts débiteurs sur certains passifs liés au financement de la flotte de location. Cet indicateur comprend notamment tous les coûts associés à la flotte. Voir « Rapprochement avec les IFRS » ci-joint.

[2] Le taux de conversion du Flux de Trésorerie d’Exploitation Disponible est défini comme étant le rapport entre le Flux de Trésorerie d’Exploitation Disponible et le Corporate EBITDA Ajusté exprimé en pourcentage. Le calcul est basé sur le Corporate EBITDA du Groupe et le Flux de Trésorerie d’Exploitation Disponible réalisés au cours des 12 derniers mois.

 

Merci de lire attentivement

Accès réservé

Ces contenus sont protégés. Veuillez renseigner le mot de passe pour accéder à cette page.

Merci de contacter investor.relations@europcar.com si vous souhaitez accéder à la section