En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies qui nous permettent de réaliser des statistiques de visites.

28/02

Les solides résultats de l'exercice 2016 confirment la stratégie d'Europcar

 

  • Le chiffre d’affaires, à 2 151 millions d’euros, a progressé de 3% à taux de change constants
  • Le corporate EBITDA ajusté, à 254 millions d’euros à taux de change constants, est en hausse de 3,2%
  • Flux de trésorerie disponibles corporate, à 157 millions d’euros, en hausse de 83%
  • Un résultat net record qui atteint 119 millions d’euros
  • Europcar a atteint tous ses objectifs de gestion révisés pour l’année 2016
  • Dividende exceptionnel avec un ratio de distribution de 50% du bénéfice net annuel

 

 Saint-Quentin-en-Yvelines, le 28 février 2017 – Europcar (Euronext Paris : EUCAR) a annoncé aujourd’hui ses résultats pour l’exercice 2016.

« L’année 2016 a été une première étape importante dans notre ambitieux plan stratégique à horizon 2020. 

Nous avons délivré de solides résultats opérationnels et financiers malgré un environnement difficile. Cette bonne performance, qui a généré de forts flux de trésorerie disponibles, confirme une nouvelle fois la solidité de notre modèle commercial.

Conformément à notre stratégie, nous avons réalisé un certain nombre d’acquisitions, notamment  le rachat de deux franchisés importants, qui nous ont permis de renforcer notre leadership dans notre cœur de métier et d’étendre notre empreinte dans le marché des nouveaux services de mobilité.

Lors de notre première Journée Investisseurs, en octobre, nous avons annoncé une nouvelle ambition pour le Groupe, avec deux objectifs principaux d’ici 2020 : un chiffre d’affaires de plus 3 milliards d’euros et une marge de corporate EBITDA ajusté supérieure à 14%.

Notre nouvelle organisation structurée autour de 5 Business Units, nous permettra d’accélérer notre stratégie de croissance orientée client et marché. Enfin, nous avons fait des progrès significatifs en terme de satisfaction client et avons continué d’améliorer notre excellence opérationnelle.

Nos investissements futurs dans la digitalisation du Groupe, notre parcours client, une forte concentration sur la croissance des revenus et de la rentabilité de chacune de nos business units, et l’accélération de notre plan d’acquisitions — tous ces éléments nous donnent beaucoup de confiance pour 2017 et les années à venir », a déclaré Caroline Parot, Présidente du Directoire d’Europcar Groupe.

 

En millions d’euros, sauf mention particulière

EF 2016

EF 2015

Variation

Variation à taux de change constants

Volumes de jours de location (en millions)

59.9

57.1

4.9%

 

Flotte moyenne (en milliers)

213.8

205.4

4.1%

 

Taux d’utilisation financière de la flotte

76.5%

76.1%

+ 0,4pt

 

Chiffre d’affaires

2,151

2,142

0.4%

3.0%

Chiffre d’affaires de location

2,002

1,992

0.5%

3.1%

Corporate EBITDA ajusté

254

251

1.3%

3.2%

Marge de corporate EBITDA ajusté

11.8%

11.7%

+0,1pt

 

Résultat opérationnel

263

222

19%

 

Bénéfice/Perte net(te)

119

(56)

n.m

n.m

Flux de trésorerie disponibles corporate

157

86

83%

 

Dette nette corporate – fin de période

220

235

 

 

Ration Dette nette / EBITDA

0.9x

0.9x

 

 

Faits marquants opérationnels – 2016

2016 a été une année importante, durant laquelle le Groupe a consolidé ses fondamentaux, amélioré sa performance opérationnelle et mis en œuvre une série d’initiatives structurelles permettant d’accélérer sa stratégie.

 

Le Groupe a continué de se concentrer sur l’amélioration de son service client  via des programmes dédiés tels que « Customer First » et « Air Force One » (axé sur les 20 plus importantes agences en aéroport du Groupe). Ces efforts ont permis au Groupe d’améliorer significativement ses « net promoter scores » en 2016, avec une impressionnante progression de 4,8 points entre mai et décembre par rapport à la même période en 2015. 

 

En 2016, le Groupe a continué  de développer son excellence opérationnelle. En ce qui concerne la gestion de la flotte, le Groupe a amélioré à la fois ses modalités de financement (en négociant de meilleures conditions pour son SARF, la tranche senior de titrisation de la flotte, en septembre) et le taux d’utilisation de la flotte (76,5% contre 76,1% en 2015, soit +40 points de base).

 

Le segment Loisirs, qui génère 58% des revenus du Groupe, a constitué le principal moteur de croissance, grâce notamment à une bonne gestion du rendement et une forte performance, particulièrement lors de la deuxième moitié de l’exercice. InterRent, la marque low-cost du Groupe, a une nouvelle fois enregistré une forte croissance en 2016, et ce sur l’ensemble des pays corporate et des franchisés du Groupe.  

 

En 2016, le Groupe a lancé son plan d’acquisitions avec les rachats de deux franchisés, en France (Locaroise) et en Irlande. Le Groupe a continué de consolider sa présence dans le marché des nouvelles solutions de mobilité avec l’acquisition de Bluemove en Espagne, de Brunel au Royaume-Uni et, dernièrement, de Guidami en Italie.  

 

Le Groupe a également continué d’étendre son empreinte mondiale. En janvier 2017, Europcar Groupe a conclu un partenariat commercial mondial avec Shouqi Car Rental, l’un des leaders de la location de voitures en Chine. Cet accord représente un nouvel élément fondamental dans le développement de l’empreinte mondiale du Groupe dans ce marché clé à fort potentiel. 

 

Faits marquants financiers – 2016

  

Chiffre d’affaires

Le Groupe a enregistré un chiffre d’affaires de 2 151 millions d’euros en 2016, soit une hausse de 3,0% à taux de change constants par rapport à l’exercice 2015. Sur une base organique, les revenus du Groupe ont progressé de 2,6% (à taux de change et périmètre constants et hors impact carburant).  Durant le quatrième trimestre, les revenus du Groupe ont augmenté de 5,2%, et de 3,4% sur une base organique.

 

Cette progression significative du chiffre d’affaires reflète la croissance positive au sein des principales Business Units du Groupe : +1,7% pour la BU Cars, +0,7% pour la BU Vans&Trucks, et un impressionnant bond de 74% pour la marque InterRent.

 

Le volume de jours de locations a atteint 59,9 millions en 2016, soit une hausse de 4,9% par rapport à 2015. Cette hausse touche chacune des unités clés du Groupe : Cars (+1,5%), Vans & Trucks (+5,3%) et InterRent (+75%).

 

En revanche, le revenu par jour de location du Groupe a diminué de 1,7%, principalement en raison d’une baisse de 4,4% dans la BU Vans&Trucks, laquelle s’explique par un choix stratégique de privilégier le taux d’utilisation et la durée de location.

  

Corporate EBITDA Ajusté[1]

Le Corporate EBITDA Ajusté  a progressé en 2016 de 3,2% à taux de change constants pour atteindre 253,9 millions d’euros, contre 246,0 millions d’euros en 2015. Avec cette progression, la marge de corporate EBITDA ajusté atteint 11,8%, en hausse de 10 points de base par rapport à l’exercice 2015. Cette performance positive est due à une progression de 40 points de base du taux d’utilisation financière de la flotte du Groupe — 76,5% en 2016 contre 76,1% en 2015 — ainsi qu’à une bonne maîtrise du coût par unité de la flotte. 

  

Flux de trésorerie d’exploitation disponibles (ou Corporate Operating Free Cash Flow)

En 2016, les flux de trésorerie d’exploitation disponibles (corporate) ont progressé de 83% pour atteindre 157 millions d’euros, comparé à 86 millions d’euros en 2015. Cette croissance significative reflète la solidité de notre business modèle et une génération de flux de trésorerie disponibles plus normative et plus structurelle qu’auparavant. L’exercice 2015 avait été impacté par certains événements exceptionnels, dont l’introduction en bourse et un programme de restructuration interne. En conséquence, le Groupe a été en mesure de livrer un taux de conversion des flux de trésorerie d’exploitation disponibles non seulement record, mais surtout plus normatif, à 62%.[2]  

 

 Résultat opérationnel 

Le résultat opérationnel pour l’exercice 2016 s’élève à 262,7 millions d’euros, soit une hausse de 19% par rapport aux 221,5 millions d’euros enregistrés en 2015. Cette progression significative est due principalement au fait que le Groupe a encouru bien moins de dépenses non-récurrentes en 2016, l’exercice 2015 ayant été marqué par des frais de litige, de restructuration et d’introduction en bourse.

 

Coûts financiers nets 

Les coûts financiers nets selon les normes IFRS s’élèvent à 121,1 millions en 2016, une baisse considérable par rapport à 2015 (coûts nets encourus de 227,6 millions d’euros). Cette amélioration s’explique avant tout par (1) l’impact sur l’exercice entier de la restructuration de la dette en 2015 suite à l’introduction en bourse, et (2) l’impact de la renégociation du financement de la flotte en 2016. 

 

Résultat net

Le Groupe a enregistré un bénéfice net de 119,2 millions d’euros en 2016, contre une perte nette de 55,8 millions d’euros en 2015. Cette progression significative résulte de l’évolution positive de la performance opérationnelle et de la baisse substantielle des coûts financiers.

 

Dette nette

La dette nette corporate a continué de baisser pour atteindre 220 millions d’euros au 31 décembre 2016 (contre 235 millions d’euros au 31 décembre 2015), grâce à la forte génération de flux de trésorerie disponibles du Groupe et même après avoir déboursé 47 millions d’euros en acquisitions et en investissements stratégiques en 2016.

La dette liée à la flotte s’élève à 3 045 millions d’euros au 31 décembre 2016, contre 2 821 millions au 31 décembre 2015. Cette hausse reflète le nombre croissant de véhicules dans la flotte pour soutenir la croissance des opérations du Groupe et l’évolution de la composition de la flotte.

 

Objectifs de gestion révisés atteints en 2016

Le Groupe a dépassé chacun de ses objectifs révisés, fixés en juillet 2016, suite aux résultats de la première moitié de l’exercice. La croissance organique du Groupe atteint 2,6% ; le corporate EBITDA ajusté, à 254 millions d’euros, a progressé de 3,2% ; et le taux de conversion des flux de trésorerie d’exploitation disponibles corporate s’élève à 62% pour l’exercice 2016.

 

Versement d’un dividende exceptionnel de 50%

Le Directoire a décidé de recommander le versement d’un dividende exceptionnel de 50% du bénéfice net du Groupe, conformément aux objectifs de gestion révisés pour 2016.

 

Perspectives 2017

En 2017, Europcar Groupe compte réaliser les quatre objectifs financiers suivants par rapport à 2016 : 

– Croissance organique du chiffre d’affaires au-dessus de 3%

– Marge de corporate EBITDA ajusté (hors Nouvelles Solutions de Mobilité) au-dessus de 11,8%

– Taux de conversion des flux de trésorerie d’exploitation disponibles (corporate) supérieur à 50%

– Ratio de distribution des dividendes supérieur à 30%

Le Groupe réitère aujourd’hui son ambition stratégique de continuer à déployer son plan d’acquisitions en vue d’améliorer la création de valeur pour ses actionnaires.

 

Ambitions à horizon 2020 et nouvelle organisation des unités commerciales

En octobre 2016, Europcar a annoncé deux ambitions pour l’horizon 2020 :

  • Des revenus supérieurs à 3 milliards d’euros
  • Une marge de corporate EBITDA ajusté (hors Nouvelles Solutions de Mobilité) supérieure à 14%

L’objectif de 3 milliards d’euros de revenus sera réalisé en partie par une croissance organique (300 à 500 millions d’euros de revenus additionnels sont projetés) et en partie via des acquisitions (représentant un montant d’au moins 500 millions d’euros sur la période).

L’objectif de 14% pour la marge de corporate EBITDA ajusté, dont est exclu l’impact des nouveaux services de mobilité, sera atteint grâce à la capacité du Groupe à produire un effet de levier opérationnel significatif, à la fois de manière organique et par le biais d’acquisitions futures.

La nouvelle organisation du Groupe, en vigueur depuis le 1er janvier 2017, constitue un facteur clé pour réaliser ces ambitions d’ici l’année 2020. Le Groupe est désormais structuré autour de 5 business units, une organisation conçue pour mieux répondre aux attentes des clients, mieux positionner Europcar pour saisir les opportunités de croissance commerciale, et augmenter l’efficacité opérationnelle face à la concurrence.

 

Les objectifs des 5 business units sont les suivants :

  • Cars– renforcer la position de leader du Groupe en Europe dans un marché dont la valeur estimée avoisine les 10 milliards d’euros.
  • Vans & Trucks – devenir un leader européen dans un marché dont la valeur estimée s’élève à environ 2,4 milliards d’euros et où la part du Groupe n’atteint aujourd’hui qu’environ 9%.
  • Low-Cost– devenir un leader européen dans un marché dont la valeur estimée s’élève à environ 1,4 milliard d’euros et où la part du Groupe n’atteint aujourd’hui qu’environ 6%.
  • New Mobility Services– répondre aux nouveaux types d’usages et préparer l’avenir stratégiquement en continuant à développer le leadership du Groupe dans le marché des nouvelles solutions de mobilité.
  • International Coverage– poursuivre l’expansion des activités et services du Groupe à travers le monde.      

 

Événements postérieurs à la clôture

Le 12 janvier 2017, Europcar Groupe a conclu un partenariat commercial mondial avec Shouqi Car Rental, un des leaders de la location de voitures en Chine. Cet accord représente un nouvel élément fondamental dans le développement de l’empreinte mondiale du Groupe dans ce marché clé à fort potentiel. 

Le  17 février 2017, Europcar Groupe a complété son acquisition d’Ubeeqo en acquérant la part minoritaire de 25% encore détenue par ses fondateurs. Ubeeqo appartient désormais à 100% à Europcar Groupe.

Le 27 février 2017, l’Autorité de la Concurrence a rendu une décision de non-lieu à l’issue d’une procédure menée dans le secteur de la location de voitures. Cette décision n’a aucun impact sur les résultats 2016.

[1] Le Corporate EBITDA ajusté est le résultat opérationnel courant avant la dépréciation et l’amortissement d’éléments non liés à la flotte, et après déduction des frais d’intérêt sur certains passifs liés au financement de la flotte de location. Cet indicateur comprend notamment tous les coûts associés à la flotte. Voir « Rapprochement aux IFRS », ci-joint.

[2] Le taux de conversion des flux de trésorerie d’exploitation disponibles se calcule en divisant le flux de trésorerie d’exploitation corporate ajusté par le corporate EBITDA ajusté, et s’exprime en pourcentage. 

 

Merci de lire attentivement

Accès réservé

Ces contenus sont protégés. Veuillez renseigner le mot de passe pour accéder à cette page.

Merci de contacter investor.relations@europcar.com si vous souhaitez accéder à la section