En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies qui nous permettent de réaliser des statistiques de visites.

21/05

Informations Financières du 1er Trimestre 2015

Saint-Quentin en Yvelines, le 21 mai 2015

 

  • Poursuite de la croissance profitable avec une croissance organique du chiffre d’affaires de 6,2 %[i] et un Corporate EBITDA ajusté[ii] en hausse de 6 millions d’euros
  • Niveau record du Corporate EBITDA ajusté sur les 12 derniers mois à 219 millions d’euros avec une marge de 10,9% en progression régulière
  • Succès des opérations de financement du RCF (Revolving Credit Facility) et du  SARF qui permettront de réduire davantage les frais financiers
  • Le management prévoit la poursuite de la croissance profitable pour les exercices 2015, 2016 et 2017 et le versement d’un dividende à compter de 2017 (sous réserve de l’introduction en bourse)

 

 

Chiffres clés

En millions d’euros

 

T1 2015

T1 2014

Variation

 

Volume de jours de location (en millions)

11,4

10,3

+10,4 %

Flotte moyenne (en unités)

172 408

155 758

+10,7 %

Chiffre d’affaires

414

374

+10,6 %

Résultat opérationnel courant ajusté[iii]

15

12

+ 24,8%

Corporate EBITDA ajusté

(4)

(10)

+63,9%

Marge Corporate EBITDA ajusté

(0,9) %

(2,7) %

+1,8 pts

Dette Nette Corporate

607

   

Levier d’endettement Corporate (sur la base du Corporate EBITDA ajusté sur les 12 derniers mois)

2,8x

   

[i] A taux de change constants et hors effet de l’acquisition d’EuropHall, l’un de ses franchisés français.

[ii] Le Corporate EBITDA Ajusté est égal au résultat opérationnel courant, avant amortissements non liés à la flotte de véhicules, et après déduction des charges d’intérêt liées à la dette servant au financement de la flotte. Cet agrégat prend  en compte l’ensemble des coûts relatifs à la flotte.

[iii] Résultat opérationnel courant excluant les charges d’intérêts liées aux contrats de location simple servant au financement de la flotte.

Points clefs du premier trimestre

Le plan de transformation Fast Lane continue de porter ses fruits : Europcar enregistre une hausse significative de son chiffre d’affaires pour le quatrième trimestre consécutif grâce à la redynamisation des segments Loisirs et Affaires dans chaque pays, ainsi qu’un Corporate EBITDA ajusté record (sur les 12 derniers mois) à 219 millions d’euros avec une marge en progression  à 10,9%. Le Corporate EBITDA ajusté du 1er trimestre qui est une période de basse saison, est légèrement négatif à
4 millions d’euros et affiche une progression de 6 millions d’euros, y compris par ailleurs les dépenses marketing et opérationnelles pour préparer la saison estivale et soutenir la croissance future.

Chiffres d’affaires

Le chiffre d’affaires s’est établi à 414 millions d’euros contre 374 millions d’euros au premier trimestre 2014, marquant ainsi une hausse de 10,6%. Hors effets favorables des taux de change (principalement la Livre Sterling versus l’Euro), le chiffre d’affaires a augmenté de 7,4 %, incluant l’effet d’intégration de EuropHall (un franchisé français) correspondant à +1,2 pt[1]. Chaque pays a contribué à l’augmentation globale du chiffre d’affaires.

Le volume de journées de location a augmenté de 10,4 % par rapport au premier trimestre 2014, avec une dynamique particulièrement bonne au Royaume-Uni, en Italie et en Espagne.

La poursuite de la tendance favorable des prix pour le segment Loisirs a été compensée par le segment Affaires, notamment du fait d’une hausse de la part des véhicules de remplacement qui ont une durée de location plus longue et donc un chiffre d’affaires par jour de location (CPJ) moins élevé. Par conséquent, le CPJ a baissé de 1,9 % à taux de change constant.

Corporate EBITDA ajusté

La saisonnalité de l’activité influence fortement le niveau de Corporate EBITDA Ajusté du premier trimestre. Au 1er trimestre 2015, il est ainsi négatif à 4 millions d’euros contre une perte de 10 millions au premier trimestre 2014. Cette amélioration de 6 millions reflète principalement l’augmentation du chiffre d’affaires, un contrôle strict des coûts variables et des coûts fixes et une baisse des charges d’intérêts relatives au financement de la flotte à la suite des refinancements ayant eu lieu postérieurement au premier trimestre 2014. Ces éléments favorables ont été partiellement compensés par des effets de timing liés, d’une part à des dépenses, engagées plus tôt que l’an passé, en prévision de la saison estivale, et d’autre part, à des changements de normes comptables IFRS.

Résultat net

Le résultat net s’élève à (69) millions d’euros au premier trimestre 2015 contre (58) millions d’euros au premier trimestre 2014, impactés par la saisonnalité de l’activité. L’amélioration du Corporate EBITDA Ajusté et la baisse des charges financières non relatives à la flotte ont été compensées par des charges non courantes notamment relatives à des contentieux et procédures en cours ou terminées[2].

Refinancement

Dans la continuité des 2 opérations de refinancement liées à la flotte intervenues en 2014, le groupe a signé le 12 mai  2015 :

  • une Nouvelle Facilité de Crédit Senior Renouvelable[3] (€350 millions d’euros) dont la maturité a été étendue à 2020 et la marge réduite à Euribor+250bps (post introduction en bourse), et 
  • un amendement du SARF[4] dont le montant a été augmenté à 1 100 millions d’euros, la maturité étendue à 2019 et la marge réduite à Euribor +170bps (contre +220bps). 

Dans le cadre du projet d’introduction en bourse, le Groupe devrait continuer à améliorer sa structure financière grâce notamment :

  • au produit brut d’environ 475 millions d’euros à recevoir de l’augmentation de capital dans le cadre du projet d’introduction en bourse;
  • au remboursement anticipé, grâce aux produits de l’augmentation de capital dans le cadre du projet d’introduction en bourse, des Obligations Subordonnées Existantes 2017; et
  • au refinancement potentiel, avant ou après l’introduction en bourse, des Obligations Subordonnées Existantes 2018 par l’émission de nouvelles obligations à un taux d’intérêt inférieur (sous réserve des conditions de marché au moment de l’émission). 

Perspectives financières 

Objectifs 2015 

Sur l’ensemble de l’exercice 2015, Europcar s’attend à poursuivre sa croissance rentable grâce à son plan de transformation Fast Lane qui devrait permettre une croissance sensible de son chiffre d’affaires et de son Corporate EBITDA ajusté :

  • Le chiffre d’affaires devrait enregistrer une hausse organique de 3 à 5 %, notamment grâce à l’effet volume avec un chiffre d’affaires par jour de location (CPJ) relativement stable par rapport à l’exercice 2014. En outre, le chiffre d’affaires devrait bénéficier de l’impact en année pleine de l’acquisition d’EuropHall et de l’évolution favorable des taux de change (livre britannique et dollar australien)[5].
  • Le Corporate EBITDA ajusté devrait atteindre environ 245 millions d’euros grâce aux initiatives en matière de chiffre d’affaires et de gestion des coûts.
  • Le résultat net opérationnel excluant les éléments non récurrents et le résultat des sociétés mises en équivalence[6], retraité du Refinancement (se référer au paragraphe ci-dessus) avec effet rétroactif au 1er janvier 2015, d’environ 120 millions d’euros. 

Par conséquent, Europcar devrait continuer à améliorer son ratio de levier d’endettement Corporate[7] qui devrait être inférieur à 1,5x à la fin de l’exercice 2015.

Objectifs 2016 et 2017 

Sur les exercices 2016 et 2017, Europcar devrait continuer à améliorer sensiblement ses performances opérationnelles :

  • Le chiffre d’affaires devrait continuer d’enregistrer une hausse organique de 3 à 5 % par an essentiellement du fait de l’effet volume avec un chiffre d’affaires par jour relativement stable.
  • Le Groupe vise à atteindre une marge de Corporate EBITDA Ajusté supérieure à 13 % pour l’exercice 2017, grâce à la poursuite du déploiement du plan de transformation Fast Lane.

Le Groupe a pour objectif de réduire son ratio de levier d’endettement Corporate à un niveau inférieur à 1x à la fin de l’exercice 2017. Le Groupe estime que la réduction de son ratio de levier d’endettement (à périmètre existant) pourrait également lui permettre de tirer parti des opportunités de croissance externe créatrices de valeur.

Sous réserve de l’introduction en bourse, Europcar a également pour objectif de proposer à ses actionnaires de distribuer, à compter de 2017, un montant annuel représentant au moins 30 % de son résultat net annuel de l’exercice précédent.

Pour plus d’information, vous pouvez vous référer au Document de base daté du 20 mai 2015 disponible sur le site ad hoc de l’introduction en bourse (www.ipo.europcar-group.com) ou sur le site de l’AMF (www.amf-france.org)


 

[1] Europcar a acquis EuropHall, l’un de ses franchisés français, au quatrième trimestre 2014, et l’a consolidé sur deux mois. Sur l’exercice 2014, EuropHall a réalisé un chiffre d’affaires d’environ 23 millions d’euros.

[2] Se référer au document de base

[3] Entrée en vigueur  prévue après la réalisation de certaines conditions suspensives.

[4] Entrée en vigueur  prévue après la réalisation de certaines conditions suspensives.

[5] Sur la base du taux de change moyen annuel Livre Sterling / Euro estimé par Europcar à 1,30, cela devrait représenter une hausse complémentaire d’environ 100 points par rapport à 2014.

[6] Défini comme le Corporate EBITDA Ajusté après dépréciation et amortissement non liés à la flotte et après les frais financiers non liés à la flotte et après les charges d’impôts

[7] Dette Nette Corporate rapportée au Corporate EBITDA ajusté


Informations prévisionnelles

Ce communiqué contient des informations à caractère prévisionnel fondées sur des opinions et des hypothèses actuelles relatives à des évènements futurs. Ces informations prévisionnelles ne sont pas la garantie des performances futures et les objectifs annoncés sont soumis à des risques inhérents, des incertitudes et des hypothèses relatifs à Europcar Groupe, ses filiales et ses investissements, aux tendances de leur secteur, aux futurs investissements et acquisitions, aux développements de passifs éventuels, à l’évolution de la conjoncture économique, ou à celle relative aux principaux marchés d’Europcar Groupe, à la concurrence et à la réglementation. La réalisation  de ces évènements étant incertaine, leur issue pourrait se révéler différente de celle envisagée  aujourd’hui, ce qui est susceptible d’affecter les objectifs annoncés. Les résultats réels pourraient différer significativement de ceux qui sont projetés ou impliqués dans les informations prévisionnelles. Les informations prévisionnelles contenues dans ce communiqué sont données à la date du présent communiqué. Europcar Groupe ne s’engage en aucun cas à publier des modifications ou des actualisations de ces informations prévisionnelles.

 

Merci de lire attentivement

Accès réservé

Ces contenus sont protégés. Veuillez renseigner le mot de passe pour accéder à cette page.

Merci de contacter investor.relations@europcar.com si vous souhaitez accéder à la section